**** Cycle COMPLET****

Pour rappel, ce cycle est accessible en priorité aux étudiants de l’Université permanente de Nantes.

Pour l’année 2020-2021, les Têtes Renversantes reconduisent leur partenariat avec l’Université permanente de Nantes.

Le principe est simple : des mini-conférences d’histoire de l’art (30 min) accompagnées d’un délicieux café gourmand soit le matin, soit l’après-midi.

Cette année, Les Têtes Renversantes vous proposent de questionner les relations fertiles entre l’Art et la Nature.

Les rendez-vous auront lieu dans des cafés, salons de thé, des hôtels et autres lieux conviviaux de Nantes, parfois le matin à 10h et souvent l’après-midi à 15h ou 16h.

Les lieux seront communiqués aux inscrits au fur et à mesure, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

**** Cycle COMPLET****

13 octobre 2020 à 14h30 ou 16h / 20 octobre 2020 à 14h30 ou 16h

Maisons du Monde Hôtel et Suites, 2bis, rue Santeuil à Nantes

xx

Les folles têtes composées d’Arcimboldo

par Diane Gouard

Au XVIe siècle, à la cour de l’Empereur Rodolphe II, Giuseppe Arcimboldo invente une formule pleine de fantaisie : il compose des têtes en accumulant fruits, légumes et objets! Comment a-t-il eu cette idée fantasque? Dans le contexte érudit de l’Europe maniériste, partons sur ses traces pour comprendre son processus créatif et l’originalité de ses œuvres.

17 novembre 2020 à 16h / 24 novembre 2020 à 16h

Les Terrasses de l’Erdre, Route de Saint-Joseph de Porterie, Parc d’expositions de la Beaujoire

xx

Au bord de l’eau

Par Elodie Evezard

Embarquez pour une promenade en bateau où histoire de l’art et paysage se mélangent.  À travers les œuvres de Claude Monet, Charles-François Daubigny ou encore de Paul-Emile Chabas, venez découvrir ce qui les attirent au bord de l’eau  : la transcription des reflets et du mouvement des ondes, la variété des points de vue ou la représentation des plaisirs associés.

Le 8 décembre 2020 à 16h / Le 15 décembre 2020 à 16h

La Cigale, 4 place Graslin à Nantes

xx

L’homme sauvage, à poil

par Diane Gouard

Dans l’art, on représente peu les poils qui sont l’apanage des barbares et des êtres étranges vivant loin de la civilisation. Et pourtant, les artistes du Moyen-Âge et de la Renaissance se sont intéressés aux poilus hirsutes et à leurs histoires, notamment grâce au mythe de l’homme sauvage… Une occasion de découvrir qui sont les hommes et les femmes sauvages à travers des représentations profanes et religieuses.

Le 12 janvier 2021 à 10h30 et 14h

Au Café de l’Orangerie, 15, rue Gambetta, Jardin des Plantes, à Nantes

xx

Giuseppe Penone : Un dialogue avec la nature

Par Elodie Evezard

L’artiste italien Giuseppe Penone questionne avec poésie la relation entre l’Homme et la nature. Il prend le temps d’observer la croissance d’un arbre, de se perdre dans ses lignes sinueuses et de se confronter à son évolution. Ses œuvres en extérieur se confondent lentement avec leur environnement et disparaissent sous les yeux des spectateurs. Au fil des années, il devient impossible d’identifier un « vrai » arbre d’une sculpture de Penone.

Le 9 février 2021 à 14h30 et 16h / Le 16 février 2021 à 14h30 et 16h

Galerie Quartus, 88, Boulevard de la Prairie au Duc à Nantes

xx

Le spectacle de la nature

Par Julie Legrand

L’observation de la nature est une source d’inspiration inépuisable pour les artistes. Caspar David Friedrich ou Claude Monet expriment leurs sensations et sentiments par des interprétations multiples de ces environnements naturels. D’autres comme Olafur Eliasson ou Ann Veronica Janssens reproduisent des phénomènes naturels dans des espaces clos, en intérieur, ce qui interroge le rapport de l’homme à la nature et de son devenir.

Tarif :

Inscription pour le cycle entier uniquement, 70€ (gourmandises comprises).

Modalités d’inscription :

L’inscription se fait pour le cycle entier et est réservée en priorité aux étudiants de l’Université permanente de Nantes. 

Pour réserver : **** Cycle COMPLET****

Pour toute question vous pouvez nous contacter à : reservation@lestetesrenversantes.fr

Le nombre de places sera cette année très limité pour respecter au mieux les consignes sanitaires. Le bord du masque sera obligatoire pour accéder aux espaces.

Si certaines dates devaient être annulées du fait de la situation sanitaire, nous ferons notre possible pour replanifier ce programme. Dans le cas où cela ne serait pas possible, les participants seraient remboursés (14€ par conférence annulée).